Page Précédente
 
Translate
 
Menu des Plaintes
Cimetière
Forums
 
De Gaulle
 
 

Décès du Capitaine Rabah Kheliff

Dans "La Voix", mensuel de l'UNC de décembre  2003

Recueilli par marquetnicole@netscape.net

In mémorîam
Par
Michel de Muizon

Le capitaine Rabah Kheiiff, patriote et républicain, homme de paix, de fraternité s'est éteint, le 3 novembre, à l'âge de 70 ans, des suites d'une longue maladie. Après une cérémonie à la Mosquée de Lyon, le président de l'Association lyonnaise islamo-française, a été inhumé au nouveau cimetière de Cusset, au sein du carré musulman.

Plus de cent cinquante personnes sont venues lui rendre un dernier hommage.

 Fils et petit-fils d'anciens combattants français, fidèle entre les fidèles, il avait, dès 1951, décidé de s'engager pour servir sa mère-patrie la France, à laquelle il vouait un attachement indé­fectible. Blessé el fait prisonnier à Dien Bien Phu, il rentre en métropole en 1954 et, repart bientôt pour l'Algérie où il servira comme officier jusqu'en 1962.

 L'issue du drame algérien constitue pour lui, comme pour beaucoup d'autres, un réel déchirement. Son comportement exceptionnellement courageux, notamment à Oran, en juillet 1962, nécessite son rapatriement sur l'hexagone dans des conditions particulièrement périlleuses. Soucieux d'aider ses anciens frères d'armes, notamment les harkis, et de préserver leur mémoire, il fonde initialement l'Union Nationale des Anciens Combattants Français de Confession Islamique qu'il transforme, en 1996, en Associa­tion des Anciens Combattants Français Musulmans. Depuis il ne cesse d'œuvrer pour cette cause à laquelle il 'se dévoue totalement avec une foi et un dynamisme qui lui valent d'être promu Commandeur de la Légion d'Honneur et de l'Ordre National du Mérite.

L'Union Nationale des Combattants et la Confédération Natio­nale des Anciens de la Défense perdent aujourd'hui un ami très fidèle. Elles rendent hommage, avec émotion et respect, au Capitaine Rabah Kheliff. Elles s'inclinent devant le grand témoin qu'il a été sous l'uniforme français en Indochine et en Algérie et plus tard comme défenseur de la cause «harkie».

« Nous, les Patriotes Français de souche nord africaine, aimons trop la France pour permettre à quiconque de l'in­sulter ou de cracher sur son drapeau pour lequel nous avons versé tant de sang, donné notre jeunesse et la vie de beaucoup des nôtres.

Alors, la France qui a accueilli des étran­gers de toutes origines et nationalités, doit être respectée chez elle et ceux qui ne l'aiment pas doivent avoir la décence de ne pas manger son pain et de ne pas cracher dans la soupe qu'elle leur sert.

À bon entendeur salut ! »

Rabah Kheliff

 


 
- Comite Veritas
- Alger 26 Mars 1962
- Ravin Rouge - Le Film
- le site des Bônois
- Pied-Noirs Aujourd'hui
- Association-Mostaganem
- Armand-Belvisi
- Bivouac-Legion.com
- Jean-Paul Gavino
- Le site du Clos-Salembier
- Mauvaise Graine
- Les Souffrances Secrètes
- Tenes Algerie
- Annuaire web africain
- http://mascara.p-rubira.com
- ADIMAD
- Site de Jaques Vassieux
- http://www.enfant-du-soleil.com
- Cercle algérianiste de Montpellier
- Pointe Pescade
- Jean-Pax Meffret
- Les tournants Rovigo
- l'Echo-Chons Patriotes
- Jocelyne Mas
- Coalition Harkis
- Le coin du popodoran
- http://oran1962.free.fr
- MIGDAL
- Ass. victimes du 26 Mars 1962
- Les Raisons de la colère
- Alger-Roi.fr
- Croisitour
- Dessins de Konk
- Secours de France
- Oran Cite des Jardins
- Pied noir,rapatrié

- http://coordination.cnfa.free.fr
- http://www.harkis.info
- http://www.salan.asso.fr


Copyright © 2000 - 2012 Algérie-Francaise.Org
All rights reserved. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans la permission écrite de l'auteur.